Programme F.R.I.P.O.N

Sources de matériaux extraterrestres, les météorites tombant sur Terre sont désormais sous étroite surveillance depuis le lancement du programme F.R.I.P.O.N. en janvier 2014 en collaboration avec l’Observatoire de Paris et l’Université Paris-Sud. F.R.I.P.O.N signifiant Fireball Recovery and Inter Planetary Observation Network.

Avec plusieurs objectifs : les détecter puis grâce à leurs trajectoires et points d’impacts, tenter de les récupérer le plus rapidement possible afin de les analyser ; et déterminer également leur provenance pour mieux comprendre la constitution de notre modeste Système solaire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Parc du Cosmos a été sélectionné par le Centre National de la Recherche Scientifique (C.N.R.S.) pour participer au programme national de détection des météorites. Une caméra spécialisée fournie gracieusement et installée sur le toit de l’immeuble, filme désormais tout passage d’objets traversant notre ciel. Le territoire sera bientôt couvert par plus d’une centaine de caméras. Les plus proches sont également mises en service au Mont Aigoual, à Marseille et à St. Michel l’Observatoire. Par triangulation, toutes les données seront fidèlement enregistrées puis analysées afin de déterminer avec une meilleure précision le véritable point de chute de ces «cailloux tombés du ciel» comme nos ancêtres les dénommés encore au siècle dernier.

friponDes ingénieurs comme François Colas, des astronomes comme Brigitte Zanda, Sylvain Bouley et Jérôme Gattacceca et bien d‘autres spécialistes des météorites suivent de très près cet ambitieux programme de recherche participative. En effet, dès que la détection de passage d’une chute de météorite aura été précisée, il reviendra aux membres du Parc et à tout autre bénévole de se mobiliser sous les 48 h. afin d’aller les récupérer. Par ailleurs, le C.N.R.S. a choisi le Parc du Cosmos pour devenir le pôle régional regroupant toutes les données relatives aux météorites.

Vous pouvez consulter les images de la caméra installée au Parc du Cosmos en cliquant ici !