Bienvenue au Parc du Cosmos

Samedi 15 décembre à partir de 20h30, soirée spéciale « Nuit de la comète » !

Mi-décembre, la comète 46p/Wirtanen passe au plus près de la Terre !! Cette merveille de l’espace se dévoilera aux jumelles et aux télescopes.
Le Parc du Cosmos vous invite à venir l’admirer au cours d’une soirée événementielle extraordinaire (micro-conférence, exposition sur site d’une comète plus vraie que nature, etc).

Ce sera, bien sûr, l’occasion d’observer aux télescopes d’autres trésors du ciel nocturne (suivant la météo) !

46PWirtanen

Crédit image : apod.nasa.gov

Tarifs : adultes 11 € – 6 à 15 ans 8 € – Patch Culture 5 €

INFO : CETTE ANNÉE LE PARC RESTE OUVERT DURANT TOUTES LES VACANCES DE NOËL !

Nous vous accueillerons tous les jours du samedi 22 décembre au dimanche 6 janvier. Fermeture les 24/25 décembre ainsi que les 31 décembre et 1er janvier 2019.

Hors horaires de vacances le Parc ouvre ses portes au public le mercredi, le samedi et le dimanche à 14h15  :

Pour les groupes (à partir de 10 personnes) : tous les jours uniquement sur réservation.

 

affiche télescope

Un fascinant voyage dans l’Univers

Le Parc du Cosmos est un parc d’animation scientifique, culturel et pédagogique ouvert à tous, dédié à la fascinante découverte de l’astronomie et de l’espace.

Au Parc du Cosmos, vous pourrez :

Un concept original

Aménagé dans 3 hectares de garrigue, un circuit d’1 km emmène le visiteur à travers notre Système solaire (reproduit à l’échelle 1 / 2 000 000 000 ème !), les comètes, les constellations, les étoiles, les galaxies et bien d’autres choses encore…

Une implantation idéale

Situé aux portes d’Avignon et la frontière de la Provence et du Languedoc, régions très touristiques, c’est le seul parc d’animations astronomiques du grand Sud-Est.

Une équipe dynamique

Les animateurs, formés aux sciences de l’Univers, amateurs passionnés ou médiateurs scientifiques, guident avec pédagogie et en interactivité, aussi bien les adultes que les enfants dans des mondes méconnus d’où l’on revient parfois déconcerté, mais toujours rêveur